L’Escape Game au coeur de la vie quotidienne

Il faudrait avoir le temps, c’est sûr. Mais si on le prenait, ce temps, si on prenait au moins quelques minutes, on pourrait aisément imaginer que la vie de tous les jours, celle qui nous file si rapidement entre les doigts, bien souvent n’est autre chose qu’un Escape Game. Le Live Escape Game de la vie quotidienne.

Des obstacles qui se succèdent, une course contre la montre. Un compte à rebours impitoyable. Allumage des machines… Il faut commencer… Pas le choix, il faut se lever ! C’est parti : 3, 2, 1… Top, le chrono est lancé !

L’Escape Game de la vie quotidienne, ça commence dès le réveil

Escape Game dès le réveil

DRING ! Début du jeu ! Il faut sortir… À tout prix il faut sortir !

Mais tout d’abord sortir du lit ! Et oui, je n’y avais jamais pensé à ça, mais mon lit est à lui tout seul une vraie Escape Room ! Même si je cherche d’abord à inverser les règles : trouver des subterfuges pour ne pas en sortir, essayer de gagner du temps, repousser le réveil… Encore un peu… Aïe plus le temps ! Je dois être dans 20 minutes au bureau ! 

Bon, ressaisis-toi… Les règles de base pour qu’un Escape Game se déroule au mieux sont : 

  • La communication : OK, à part raconter au chat comment j’ai réussi à sauver le monde en exterminant toute une flopée de zombies dans mes rêves, niveau communication c’est pas encore vraiment ça… Mais je vais me rattraper, c’est certain !
  • L’organisation : c’est vrai, ça n’a pas hyper bien démarré ce matin… Fallait s’y attendre aussi, quelle idée de boire 20 pintes de bières… un mardi soir… Tout ça parce qu’on est en 2020… Ça promet ! 
  • La fouille : Alors, là dessus, y’a pas à dire, je suis imbattable ! Faut chercher les clés de l’appart, allez c’est pas comme si j’avais l’habitude ! Pas besoin de demander au chat, il me répondra toujours pas… On fouille bien partout. Sous un objet, ou sur un objet… ou DANS un objet… LÀ ! Dans la panière à linge sale, bien joué ! 

Allez plus le temps de rêvasser, le travail m’appelle et la partie continue !

Des énigmes, des énigmes, toujours des énigmes…

Si je réfléchis bien, la vie est un véritable jeu d’évasion grandeur nature ! Tout n’est que énigmes ou problèmes, et c’est plus ou moins facile à résoudre. Ne pas oublier : le compteur tourne, alors pas de perte de temps ! 

BIM ! Oh non, ça commence… j’ai oublié le code du nouveau cadenas de mon vélo ! Allez, souviens-toi…! Je multiplie la date de naissance de mamie par le numéro de l’appartement… Code erroné. Chapeau l’artiste… 20 bières… 20… 

Tant pis, si ça bloque faut avancer et trouver une autre solution : le métro ! 

Escape Game métro superman

J’ai 152 pas précisément avant la station pour trouver ma carte de métro dans mon sac. Fouille bien partout, à l’aveugle. Non, ça c’est ma carte bancaire, mais pas mal, retiens bien où elle est, ça pourrait servir ! On continue. Voilà, trouvée ! C’est vrai, on n’est jamais à notre avantage sur la photo… Maintenant, cours ! J’ai perdu trop de temps ! A moi de trouver des stratagèmes pour aller plus vite. 

Le métro est bondé. Faut que je me calme, je le sais pourtant : PAS DE FORCE PHYSIQUE ! Alors pas besoin de m’en prendre à cette petite dame et son chien. Qui me dit qu’elle n’est pas dans son propre Live Escape Game elle aussi ? 

Pas de répit, le jeu continue !

Enfin, on y est ! Bon… j’ai un quart d’heure de pénalité mais c’est pas grave, on baisse pas les bras. Ça va, aujourd’hui je n’ai qu’un rendez-vous. Je devrais pouvoir m’en sortir.

Tiens d’ailleurs, ne serait-ce pas mon rendez-vous qui m’attend dans mon bureau ? Comment font les gens pour être autant en avance de bon matin ? Une vraie énigme pour moi ! Il n’y a que trois solutions :

  • ils ne dorment pas, jamais !
  • un réveil toutes les 3 minutes 30
  • tout simplement, ils savent gérer leur temps et faire preuve d’organisation… eux !

Bon je me questionnerai sur la bonne gestion du temps plus tard ! Rendez-vous terminé, cafetière vidée, on est paré. Parce-que oui, j’ai évidemment choisi le meilleur jour pour vivre un Live Escape Game… C’est mercredi… et c’est ma semaine ! Et qu’est-ce qu’il se passe un mercredi sur deux ? C’EST LA COURSE ! 

Prendre le temps de tout récapituler

OK, on récapitule (ça ne fera jamais perdre de temps, au contraire !) :

  • 9h30 Rdv bureau
  • 11h00 Pause café
  • 11h30 Gestion et tri des mails
  • 12h15 Travail terminé
  • 12h30 Aller chercher les deux monstres à l’école
    (Note à moi-même : éviter de se garer en double file ! L’An-ti-ci-pa-tion ! Pour ça, faut que je demande des indices à mon meilleur ami du moment. De toute façon, je n’ai pas le choix. Il faut que j’aille à la pêche aux indices. “OK Google, quel est l’état du trafic jusqu’à l’école ?”, “OK Google, comment réussir un créneau ?” … Oui, bon, d’accord, c’est stupide mais j’assume, c’est censé te sauver de toutes les galères, non ?)
  • 12h45 Retour maison – préparation repas : coquillettes jambon compotes
    (Note à moi-même : ratatouille maison reportée au prochain mercredi)
  • 13h00 Tous à table !
    On souffle, on gère le stress, on ne se précipite pas, tout va bien se passer ! On remercie l’incroyable personne qui a inventé le lave-vaisselle…
  • 14h00 Toute la troupe en voiture ! J’en dépose un à l’école de musique et l’autre au tennis. Bon ils auront un léger retard… les chiens font pas des chats, on ne m’en tiendra pas rigueur.

Vite, le temps presse

Pendant que les enfants sont à leurs activités, c’est le moment pour moi d’avancer sur autre chose ! Toujours en tête l’OR-GA-NI-SA-TION. Il faut passer récupérer un colis à La Poste, ça devrait aller vite. Hum.. c’était sans compter sur l’interminable queue !

Escape Game file d'attente 

OK, c’est pas grave, je ne sais pas pourquoi c’est toujours comme ça mais on ne perd pas de temps, on bloque pas sur une énigme. Je peux en profiter pour préparer la liste de courses, je gagnerai du temps derrière. Derrière un ticket de caisse tout chiffonné ? Parfait !

Toujours bien s’organiser

Colis récupéré, je file au supermarché ! Tiens… c’est quoi tout ce monde ? C’est pas l’heure de pointe pourtant ? BUZZER, énigme insolvable ! Des fois, il y a des énigmes de la vie qu’il ne vaut mieux pas chercher à résoudre. C’est comme ça. Bref, j’en ai marre, tout le monde se met en travers de mon chemin et rien ne marche comme prévu…

A ce rythme, je serai en retard pour récupérer les monstres : l’écran de mon portable clignote, plus que 1% de batterie… trop tard c’est le noir complet. Génial ! Pas le temps de terminer le numéro. Les échanges d’informations sont rompus, silence radio. C’est pas grave, on improvise !

Qui a dit que c’était facile un Escape Game ? J’ai le goût du challenge pourtant ? Alors, je crois en moi, j’envoie valser la liste de courses (de toute façon j’ai tout dans le ciboulot) et je fonce !

Escape Game au supermarché

 

Vivre un Escape Game, ça demande de l’expertise

TIC TAC TIC TAC, le temps presse, il n’y a plus une minute à perdre ! En tout cas, il n’y a pas à dire, niveau maîtrise de l’Escape Game, je suis au top. J’ai su, en un temps record, faire preuve d’une organisation hors pair ! Je suis dans les temps, incroyable ! Et j’ai pu tout faire ! J’ai même pu résoudre un casse-tête !

Oui, bon OK, ne poussons pas le bouchon trop loin non plus… Sérieusement, c’est ce qu’on cherche : organisation, logique et cohésion. Oui, il en faut de la cohésion pour avoir une telle équipe avec mes petits monstres (et le chat ! N’oublions pas le chat, moteur de l’équipe).

Rien ne vaut une équipe de qualité pour un Live Escape Game top niveau

Et oui, moi qui suis expert en la matière, je sais bien que dans un jeu d’évasion grandeur nature, il ne suffit pas seulement de résoudre des énigmes, c’est le travail d’équipe qui prime ! Et chaque équipe a ses profils bien définis : 

  • Moi : Le leader… Que dis-je… Le cerveau ! C’est moi qui chapeaute tout. Attention ça ne veut pas dire que je maîtrise tout non plus. Faudrait pas que mes chevilles gonflent trop…
  • Monstre 1 : celui qui dit tout ce qui lui passe par la tête, le “sans filtre” ! A une capacité pour tout dire en hurlant…
  • Monstre 2 : celui-là c’est le bon élève, il fait ce qu’on lui dit, il avance au gré de son équipe. Mais il a tendance à être très influencé par les cris de Monstre 1…
  • Le Chat : celui qui observe, il ne dit rien mais il est là, il voit tout !

En tout cas il y a de quoi être fier ! Une fine équipe d’aventuriers, qui sait faire chauffer sa matière grise quand il le faut et fait preuve de logique et de déduction à toute épreuve. Ou presque…

Game Over, la partie d’Escape Game est terminée

Retour à l’appartement, les deux petits monstres sont là et mon mal de crâne aussi, le compte est bon ! Allez, ils se sont suffisamment déchaînés pendant leurs activités, avec un peu de chance ils seront calmes… Et non, faut pas oublier, mes aventuriers sont infatigables ! Rien ne leur résiste. Mais… c’était sans compter sur mon arme redoutable : les devoirs. Sadique que je suis… Après tout, c’est dans l’ordre des choses : comme dans un Escape Game, il ne faut rien lâcher, toujours faire marcher ses méninges, avoir le cerveau en ébullition. Donc les devoirs, c’est parfait, on garde les cellules grises bien actives, et ce, dès le plus jeune âge. Bon, ça va, ils sont grands. Ils sauront se débrouiller seuls. Ou pas… Pas de repos pour les aventuriers on a dit ! Je fais aussi partie de l’équipe.

Devoirs terminés, bien joué ! Mais l’épreuve ne s’arrête pas là : à force de rester enfermés dans cet Escape Game de la vie quotidienne, ça commence à sentir… fort…

Allez tout le monde à la douche ! Il faut refroidir ces ciboulots qui ont surchauffé toute la journée pour résoudre ces énigmes. Bon le mien de ciboulot va devoir servir encore un peu, donc on ira au décrassage plus tard. Ils sont à la douche, le chat les surveille, parfait !

On optimise son temps : préparation du dîner. Ce midi c’était du vite fait bien fait ? Et pourquoi pas aussi ce soir après tout ? Allez va pour cette fois ! Et puis finalement, c’est simple mais ça contente tout le monde, alors pourquoi se prendre la tête ? Justement, la tête c’est l’outil majeur pour réussir un Live Escape Game, donc j’en fais bon usage. Bon, comment ces petits pois ont atterri dans mon verre d’eau ? Pourquoi la moitié de la banane est écrasée dans la serviette ? Pas de prise de tête on a dit, si ça bloque j’insiste pas !

Escape Game concentration réflexion

Attention, nouvelle énigme en vue !

Où sont passés les pyjamas depuis la semaine dernière? Ne jamais oublier l’art de la fouille, utile à toute épreuve : je remonte la piste depuis l’armoire (trop facile, je n’ai évidemment rien trouvé), en passant par la chaise, le dessous du lit, j’y trouve une chaussette orpheline et sale… sale ? Oh, le panier à linge sale ! Et oui, c’est logique, ils sont là… J’avais oublié que ce n’est parce qu’on a trouvé quelque chose à un endroit (les clés de ce matin) qu’il ne faut pas revenir et vérifier une deuxième fois ! 

Allez tout le monde au lit ! Monstre 1, OK. Monstre 2… où est passé le monstre 2 ? Ah non, pas de partie de cache-cache à cette heure-ci ! Toujours canaliser son équipe, ne pas se disperser (surtout au moment du coucher). C’est bon, on est au complet. Extinction des feux, personne ne bronche ! Comme quoi, une bonne cohésion d’équipe ça paye.

Après l’effort, le réconfort

Alors maintenant c’est mon moment ! Il ne me reste plus beaucoup de temps avant la fin du jeu. Petit temps de répit ? Pas tout de suite ! Et si je profitais de ce temps d’accalmie pour anticiper les choses, et bien préparer la partie d’Escape Game du lendemain ? Oh, et puis, après tout, j’ai moi aussi mérité de me reposer. Demain est un autre jour ! 

Allez repos bien mérité ! Ah ce lit… qu’est-ce qu’il m’avait manqué depuis ce matin… Attention pas de précipitation, il ne faut pas que je m’endorme tout de suite. Comme après toute session de Live Escape Game il est important de bien débriefer. Revenir sur les points clés, voir si j’ai bien utilisé tous les indices, si j’ai pu résoudre toutes les énigmes. Bon, la partie s’est plutôt bien passée, toutes les énigmes ont été résolues, enfin presque toutes…

En tout cas, ce que je peux retenir : j’ai une équipe d’aventuriers de qualité ! Je la garde. Enfin… Ai-je bien le choix ? 

Le jeu d’évasion grandeur nature pour de vrai

Je voudrais qu’on m’explique quelque chose : si cette interminable galère est comme un jeu d’évasion grandeur nature… qui, dites-moi, qui peut en fait aimer ça ? Comment peut-on aimer se faire enfermer pour jouer dans une Escape Room ? Quel est donc cet étrange plaisir que peut apporter un Escape Game ? Un véritable mystère. Cependant, je n’aime pas rester sur une interrogation. Et si j’allais moi aussi challenger mes neurones dans une vraie salle d’Escape Game ? Après tout, avec toute l’expérience et les compétences que j’ai en la matière, je devrais battre tous les records !

Vendu, je monte mon équipe de choc et je réserve les places pour défier les pièges du Docteur Windar dans le bunker désaffecté, un excellent Escape Game à Toulouse.
Petite question… les chats sont acceptés dans les Escape Room ?

Escape Game chat