Escape Game, les origines

On ne va pas se leurrer, aujourd’hui si on vous parle d’«Escape Game» vous savez qu’on ne fait pas référence à un jeu vidéo dernier cri ou au dernier film d’horreur sorti au ciné. Depuis plusieurs années maintenant, le concept du Live Escape Game est devenu très populaire dans le monde entier, et notamment en Europe. Ne serait-ce qu’en France, on compte plus de 2000 salles de jeux d’évasion grandeur nature, vous imaginez un peu ? Alors OK, le principe vous l’avez, mais connaissez-vous les origines même de l’Escape Game ? Savez-vous comment tout a commencé ? Allez, comme on est dans notre bon jour, on va tout vous dire !

 

escape room origine
L’Escape Game c’est : des clefs, des cadenas, des codes, des mécanismes étranges et une ambiance particulière. Comment en est-on arrivés là ?

Il était une fois les Escape Room…

Et si on vous disait que tout a commencé en Asie ? “Quoi ? Ce ne sont pas les toulousains qui l’ont inventé ?” Et non, pardon de vous décevoir… Mais patience, la ville de Toulouse a aussi su apporter sa petite pierre à l’édifice en matière de Live Escape Game !

Bref… on s’égare, revenons-en à la genèse de ce concept inédit ! C’est donc en Asie qu’est apparu le tout premier jeu d’Escape Game. Mais à votre avis, pourquoi ? Et surtout, comment ?

Pour le comprendre, on rembobine et on file tout droit dans la mythologie grecque. Déjà, rappelons-le, histoire de mettre tout le monde d’accord : les Escape Game sont des jeux d’évasion grandeur nature qui, comme le nom l’indique, sont des jeux où il faut s’échapper pour gagner. Jusque là, OK ! Le rapport avec la mythologie grecque est assez simple. 

D’après l’histoire, tout aurait débuté avec Dédale qui construit, à la demande du Roi Minos, le tout premier labyrinthe pour y enfermer le Minotaure. Labyrinthe duquel le grand héros Thésée parvient à s’échapper en suivant le fameux fil d’Ariane (et non la fusée… on vous voit venir les toulousains !). Labyrinthe, enfermement, évasion… Vous faites le rapprochement ? Et oui, quelle perspicacité ! 

Effectivement, on peut faire un parallèle entre la légendaire aventure de Thésée et une partie d’Escape game. C’est en suivant le fil d’Ariane que le héros a pu s’échapper du labyrinthe, tout comme les joueurs s’échappent d’une Escape Room en suivant le fil des indices mis à leur disposition. Ne pourrait-on pas dire que Thésée a été le tout premier Escape Gamer ? Ça se discute !

Les labyrinthes et les Escape Game

Par la suite, les labyrinthes sont devenus très populaires, notamment en France, et pour être plus précis, à Versailles. On connaît tous les jardins “à la française”, et bien justement si on y regarde de plus près, on voit, dans ces compositions végétales, de vrais labyrinthes. 

Au 16ème siècle, les jardins labyrinthiques étaient à la mode, comme les franges rideaux aujourd’hui ! C’est juste histoire de faire une comparaison… À l’époque, cette mode était très appréciée des “hautes sphères”, les rois, les nobles et l’église. On aimait se perdre dans ces dessins alambiqués faits de verdures.

De nos jours, le labyrinthe est ultra répandu ! Devenus de véritables attractions, ils attirent les petits comme les grands. Qu’il s’agisse d’un jeu à part entière dans un parc d’attraction, ou du sujet même d’une saga pour le cinéma, le labyrinthe est partout ! Et quelles que soient leurs formes, ils nous font toujours autant chauffer les méninges !

escapegame-origines

La naissance du concept de l’Escape Game

C’est bien beau de parler de labyrinthes, et les Escape Game là dedans ? Attention question à 10 points : selon vous, d’où sont issus les tout premiers jeux d’évasion grandeur nature et de résolution d’énigmes ? Tic, tac, tic, tac, stop ! On attend une réponse… Ok, à ce rythme on peut attendre longtemps… Les jeux vidéos ? Bien joué ! Vous avez gagné le droit d’en savoir plus !

Loin de nous l’idée de vous décevoir mais Mario Bros et s

es tuyaux ne sont pas à l’origine de tout ça. On doit la naissance même du concept de l’Escape Game, aux jeux vidéos dits de catégorie “point and click”. Késako ? On vous explique tout !

C’est le japonais Toshimitsu Takagi qui sort, en 2004, pour la première fois dans l’histoire du jeu vidéo, le jeu Crimson Room qui n’est autre qu’un jeu de catégorie “point and click”. Ces jeux ont clairement initié les Escape Game ! Ok, on sait, ça ne vous avance pas plus. En bref, ces jeux consistent à cibler (“point”) un endroit précis de votre écran d’ordinateur et à cliquer (“click”) dessus pour ouvrir une pièce truffée d’indices qui vous permettront de réussir votre mission.  Plutôt simple non ? 

Attendez, on vous donne quelques exemples, ce sera plus concret. Avis aux “jeunes plus très jeunes mais qui le sont encore”, bref ceux qui ont grandi dans les années 90, décennie fondatrice pour les jeux du genre : la série de Monkey Island, Sam & Max, Day of the Tentacle ou encore Grim Fandango ! Tous ces jeux cultes bourrés d’humour et extrêmement bien écrits font typiquement partie de la catégorie des jeux “point and click” qui nous retournaient le cerveau déjà à l’époque.

De l’écran à la réalité

Après la sortie en 2004 du jeu Crimson Room, un autre japonais décide trois ans plus tard de pousser le concept encore plus loin en créant le tout premier Live Escape Game.

Tadam, transformation ! C’est comme si le jeu sortait de l’écran et prenait forme réelle. Une vraie révolution dans le monde du jeu. Et dans le monde tout court, non mais !

C’est donc en 2007 à Tokyo, que Takao Kato créé le Real Escape Game. Vous avez des frissons n’est-ce pas ? On vous rassure nous aussi ! 

Au départ le terrain de jeu n’est jamais fixe et les énigmes diffèrent en fonction des lieux. Dans un bar, dans un parc, dans une boîte de nuit, au centre des Impôts, etc. Cherchez l’intrus ! Oui, dans une boîte de nuit il fait trop sombre pour voir des indices…

Pas peu fier de sa création, et on le comprend, Takao Kato décide de fonder la société SCRAP afin de populariser ses jeux d’évasion grandeur nature. C’est un succès immédiat ! Le concept se répand alors comme une traînée de poudre dans toute l’Asie et atterri en Europe.

En 2011, Attila Gyurkovics dirigeant de la société Parapark, installe ses premiers établissements d’Escape Game à Budapest en Hongrie. Le but premier de Parapark est de proposer des activités originales et inédites de team-building pour les entreprises. 

Fort du succès de ces jeux, le gérant hongrois réalise qu’il tient là un véritable phénomène, une révolution dans l’industrie ludique. Voyant que le concept prend une ampleur folle en Asie, il décide en 2012 de créer la première franchise de sa société, qui n’est autre que le célèbre HintHunt.

Ça vous parle ? En quelque sorte c’est le point de départ de la vague Escape Game. C’est d’ailleurs en 2013 que la vague déferle sur la France et plus particulièrement à Paris avec la toute première Escape Room, made by HintHunt !

Les Escape Game Live aujourd’hui

Evasion escape game toulouse
Votre seule limite ? L’imagination !

Comme un nouveau son ultra tendance, les Escape Game ont eux aussi fait trembler la stratosphère ! Rien que ça ! Et à l’échelle planétaire, s’il vous plaît. Le concept conquiert tous les continents, tout le monde y va de son imagination, de ses casse-têtes. Jouer sans se prendre la tête, en se la prenant, c’est pas dément comme principe ? 

Aujourd’hui, en France, on peut répertorier exactement 2209 salles avec 809 enseignes différentes. Avec plus de 150 Escape Room rien que dans la capitale. Alors, ça vous en bouche un coin n’est-ce pas ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : entre 2018 et 2019 c’était plus de 20 enseignes qui s’ouvraient tous les mois ! Vous pensez que les bars à chats peuvent en dire autant ? 

En tout cas, ce qu’on peut vous assurer c’est que ce n’est pas prêt de s’arrêter tout ça ! Le monde de l’Escape Game ne cesse de se développer et de se réinventer. Chaque jour les idée fusent, les énigmes émergent, les décors se dessinent.

Vous croyez quoi ? Il faut être fou pour vouloir s’enfermer dans une salle et tout faire pour s’en échapper, mais il faut l’être encore plus pour l’inventer ! “Les chiens font pas des chats” comme on dit si bien. Méditez là dessus !

Et puis, comme dans tous les domaines, on a des challengers, des personnes qui ont pour unique but de s’amuser encore et encore et d’apparaître dans le Guiness des Records… 

À ce jour, dans le monde, on compte 4 escape gamers de top niveau. Au dessus c’est le soleil ! En 24h, c’est non pas 2, ni 20 mais bien 22 Live Escape Game ! Vous êtes bouche bée ? Nous aussi ! On est clairement sur du marathonien de l’Escape Game ! D’autant que, rappelons le, participer à un jeu d’évasion grandeur nature c’est déjà bien mais le taux de réussite est à 70% !

L’Escape Game à Toulouse, quelque chose d’unique

escape game tactisens toulouse bunker
Les mystères du bunker du Dr Windar vous attendent

Alors, on vous avait pas dit qu’on finirait par arriver à Toulouse ? On tient notre parole ! Et puis… c’est bien connu, le meilleur pour la fin ! 

La Ville Rose a, à elle seule, son lot de surprises en termes de salles d’Escape Game. Les choix sont variés, et la liste ne fait que s’allonger. Il y en a pour tous les goûts !

Vous ne savez pas par quoi commencer ? Pas de panique, on vous aide. Allez-y, fermez les yeux… Ouvrez les… Magie !

Vous êtes sur LE site de l’Escape Game incontournable de Toulouse ! C’est fou non ? 

Ici, à Tactisens, on a suivi de très près toute la construction de l’Escape Game dans l’histoire du jeu. C’est comme ça que nous avons pu créer nos jeux de façon ultra méthodique.

Une Escape Room sans cadenas à codes, basée sur des mécanismes ludiques et coopératifs. Et une Aventure Sensorielle inédite ! Le tout agrémenté de décors réalisés par des équipes de professionnels du cinéma. C’est classe pas vrai ? 

Il paraîtrait même que les plus grands acteurs se démènent jour et nuit pour convaincre un réalisateur de tourner dans nos salles… 

Mais nous, ce n’est pas ce qu’on cherche. Les meilleures choses dans la vie sont les plus simples. Alors, pardon Brad, pardon Leo, mais priorité à nos joueurs ! Hollywood attendra. 

En revanche, si vous voulez venir jouer et tenter de relever les défis, n’hésitez pas, on vous accueillera avec grand plaisir ! Et un tapis rouge…