15 choses à savoir avant de participer à un Escape Game

Ce week-end on se retrouve entre potes, qu’est-ce qu’on pourrait bien faire tous ensemble qui soit aussi amusant qu’original ?” Et là vous répondez tous en choeur : “UN ESCAPE GAME !!!” Oui oui et oui ! Mais attendez deux minutes…
Vous voulez participer à une session de Live Escape Game, mais savez-vous vraiment ce qui vous attend ? Comment vous y préparer ? Parce-que oui, qu’on se le dise, aller jouer à un Escape Game sans préparation c’est un peu comme si on envoyait un boxeur sur le ring sans échauffement. KO technique ! Alors, pas de panique, suivez bien nos conseils de coachs agréés et vous serez rôdés pour participer à un Escape Game !

Conseils pour Escape Game
Mettez la musique de Rocky en fond en lisant ce qui va suivre. Avec ça, c’est sûr, vous serez remontés à bloc !

1. Escape Game, enchanté !

Commençons par les présentations ! Son nom est Game, Escape Game. Ou “jeu d’évasion grandeur nature” pour les (moins) intimes. Vous voulez vous enfermer dans une Escape Room, c’est bien. Mais est-ce que vous savez vraiment de quoi ça s’agit ? Nous parler français.
Pour faire simple, un Escape Game c’est une activité qui se joue en équipe où on doit miser essentiellement sur sa matière grise pour avancer. Le but n’est pas de faire un concours de muscles, mais d’aiguiser tous ses sens pour un objectif commun : s’échapper à temps d’une salle remplie d’énigmes. Sur le papier, c’est tentant hein ? Testez-le en vrai, vous allez adorer !

2. Le principal c’est de participer

Ah cette phrase… il n’y a que les mauvais perdants et les rabat-joies qui disent ça ! Mais, pour perdre il faut jouer n’est-ce pas ? Et pour jouer il faut accepter de perdre ! CQFD. Alors que vous sortiez victorieux ou non, l’essentiel… c’est que vous sortiez, point. Ce sera déjà très bien !

3. Une affaire d’équipe

Ah parce qu’on ne vous a pas prévenu ? Et oui, une partie d’Escape Game ça se joue à plusieurs, sinon ça n’a plus grand intérêt ! Alors misez sur le bon cheval… enfin sur la bonne écurie et venez avec une équipe qui déchire. Attention choisissez bien vos coéquipiers, vous allez devoir penser groupés pendant 60 minutes. Un conseil : lancez un casting !

4. Venez comme vous êtes

Comme on le disait, dans un jeu d’Escape Game on ne mise pas sur les muscles, donc inutile de prévoir les baskets et le déo. En revanche, attention, ne nous faites pas dire ce qu’on n’a pas dit. L’Escape Game ce n’est pas de tout repos non plus ! Faut pas croire. Il faut fouiller, cogiter, observer, fouiller, réfléchir, communiquer, re-fouiller, re-cogiter, re-re-re-fouiller… bref, ça va chauffer là-haut !

Donc que ce soit en talons hauts, en tongs, ou en baskets, c’est vous qui voyez, tant que vous êtes archi à l’aise. Et, petit détail, si vous voulez tenter un déguisement, un accessoire fantaisie, libre à vous ! Votre game master n’en sera que plus amusé. Parce que oui, vous êtes filmés, alors… venez avec votre plus beau sourire !

5. Le rencard de la dernière chance

Un jeu d’évasion grandeur nature c’est avant tout un travail d’équipe. Chaque établissement a ses règles, ses jauges. Chaque Escape Room a ses limites en termes de capacité d’accueil. En moyenne, pour une bonne partie d’Escape Game, on mise entre 4 à 6 personnes par équipe.

Rares sont les équipes de 2 joueurs, mais il y en a ! Mais attention, jouer à 2 c’est décupler le challenge. Parce que rares sont les équipes en binôme mais rares aussi sont celles qui sortent victorieuses. 60 minutes ça passe extrêmement vite et moins vous serez nombreux plus il y aura du boulot.

Alors si vous n’êtes pas un expert de l’Escape Game, ou pire, si c’est votre première fois et qu’en plus c’est aussi la première fois que vous rencontrez votre binôme… très mauvaise idée ! Vous risquez gros pour la suite. Après… si vous restez enfermés, ça peut être un très bon moyen de faire plus ample connaissance… ça se réfléchit !

6. L’apéro ciboulot / Le calme avant la tempête

Un Escape Game c’est loin d’être de tout repos ! Non seulement il faudra faire preuve de logique et de réflexion mais en plus il faudra beaucoup de patience et de self-control pour tenir votre équipe soudée jusqu’au bout. Alors un conseil très important : faites de l’Escape Game votre apéro ! Pour sûr, vous aurez envie de décompresser après !

7. We can be heroes… just for one hour

Abracadabra et l’Escape Game fut ! Vous avez toujours rêvé d’enfiler une cape et un masque de super-héros ? Et bien, inscrivez-vous à une partie de Live Escape Game, vous verrez, l’effet est presque le même. La cape et le masque en moins. Quoique… Si vous insistez pour porter une cape, votre game master ne s’y opposera pas, promis !
Après ça, laissez vous emporter par la magie de l’Escape Game et plongez tout entier dans son histoire, son ambiance, ses décors. Dès les premières minutes, la magie opère !

8. Un pour tous et tous pour un

À force vous devriez l’avoir compris mais on ne sait jamais, on en rajoute encore une couche pour être bien sûrs : dans un Escape Game il faut penser collectif, soudés ! Alors si vous voulez vous la jouer solo, c’est pas le moment !

Vous avez trouvé un indice clé, ou une porte dérobée ? Faites-en profiter tout le monde ! De toute façon, à la fin, il y a la photo de groupe, alors imaginez un peu une photo de GROUPE, seul ? On est d’accord, ça n’a aucun sens !

9. Elémentaire mon cher Watson !

Dans une partie de Live Escape Game, il faut redoubler d’observation OK mais surtout de logique ! Et oui, l’un ne va pas sans l’autre. Parce-que c’est bien beau d’observer, mais si vous n’en faites rien, la partie risque d’être très longue. Autant s’asseoir sur un banc dans un parc, là vous pourrez zieuter partout sans avoir besoin de bouger.

Dans une Escape Room, asseyez-vous si vous voulez (et si vous le pouvez), observez mais surtout agissez ! Enfin… l’ordre serait plutôt : observez, cogitez, et agissez. Pour ça, soyez logique, ne gardez pas tout pour vous !

10. Relax, take it easy !

En tant que bon joueur que vous êtes, vous avez en tête toutes les règles essentielles à toute partie de jeu d’évasion grandeur nature. Vous êtes parés ! Mais… retenez LA règle ultime : venez détendus et le sourire aux lèvres.

Vous n’avez tout de même pas songé, une seconde, que vous alliez venir les bras croisés en boudant ? Non non, il est primordial que vous et votre équipe adoptiez la Positive Attitude ! Il paraîtrait que la mauvaise humeur envoie des ondes radioactives qui sont nocives pour les Escape Room… Si si, c’est prouvé.

Et puis, c’est donnant-donnant : imaginez un peu que vous arriviez ronchon, c’est le game master qui va avoir le bourdon… et un game master pas content, ça sent mauvais pour vous… Si vous ne sortez pas, ne venez pas vous plaindre ! De toute façon vous ne pourrez pas, vous serez enfermés… ah ah (rire diabolique)

11. L’Escape Game a des incroyables talents

Logique, déduction, concentration, etc… La liste est longue ! Mais l’Escape Game c’est aussi le moment pour vous de vous révéler ! Allez y, lâchez tout, montrez à votre équipe tous vos talents cachés.

Marcher sur les mains ? Mmh celui-là, on n’est pas certains que ça vous soit d’une très grande aide dans une partie de Live Escape Game. Mais bon, qui sait… On faisait surtout allusion à vos talents d’observation, de fouille… Promis, si le jury valide, on vous envoie directement en finale !

12. Ecoute et communication

On ne le dira jamais assez, quel que soit le travail d’équipe, dès lors qu’il s’agit d’une “équipe”, il FAUT de l’écoute et la communication ! Sinon ça ne fonctionne pas. Vous avez déjà essayé de faire avancer un vélo sans roues ? (On n’a pas trouvé mieux comme métaphore). Vous aurez beau avoir un guidon aux poignées chromées, une selle en velours et un cycliste en or massif, sans roue vous n’irez pas bien loin ! Le travail d’équipe c’est pareil.

Imaginez que l’écoute et la communication sont vos roues. Si, si imaginez bien. Bon, fermez les yeux si ça vous aide. C’est bon, vous l’avez ? Parfait ! Maintenant, dites vous que le guidon c’est la logique, la selle l’observation et le cycliste l’équipe.

Alors, est-ce qu’on serait pas prêt pour un petit Tour de France ? OK, là on va trop loin. On va s’en tenir à une bonne partie de Live Escape Game et pourquoi pas enchaîner sur un Tour de France des Escape Game ! Ça oui !

13. Tourner ses méninges 7 fois dans son cerveau

Tic-tac le compteur tourne, il ne faut pas perdre de temps. Ça, d’accord, mais attention ! Ne pas perdre de temps ne rime pas avec précipitation. La précipitation c’est LE faux pas assuré. A vouloir aller trop vite on peut se tromper.

Alors, même si vous jugez que votre réflexion est la meilleure, déjà laissez reposer un peu vos chevilles, puis prenez le temps de réfléchir avant de la partager à votre équipe. On ne vous demande pas non plus de faire une thèse, antithèse, synthèse mais juste vous avez une idée c’est bien ! Étudiez-là 30 secondes, jaugez le raisonnement et bim ! balancez ! Croyez-nous, vous ne perdrez jamais de temps à réfléchir, au contraire : faut que ça chauffe là-haut !

14. Lâcher prise

“Est-ce que j’ai bien envoyé ma déclaration d’impôts ?”, “J’ai pas reçu ma facture d’eau ce mois-ci…”, “J’ai plus de sel ! Il faut que j’achète du sel !”, “Et de la lessive !”, “Demain expiration de l’abonnement Netflix ! Tout mon monde s’écroule !”… Des préoccupations comme celles-là on en a tous les jours en veux-tu en voilà.

Mais pour jouer à un Escape Game, il en faut 0 ! Enfin si. Il y en a une à laquelle on ne peut pas échapper (c’est le cas de le dire) : réussir à s’échapper avant la fin du chrono ! C’est la seule préoccupation que vous aurez dans une Escape Room.
Alors exit tous vos petits tracas du quotidien, mettez tout ça de côté et lâchez prise ! Vous verrez, après ça, vous aurez tellement fait chauffer le ciboulot que vous ne songerez plus à rien d’autre qu’à trouver un nouveau défi à relever dans un Live Escape Game !

15. Fêter ça comme il se doit

On récapitule : pour participer à une partie de jeu d’évasion grandeur nature, il faut avant tout se vider la tête, venir ultra détendu et prêt à en découdre ! Et oui, faudrait pas non plus se la couler douce dans la salle, le chrono lui il n’attend pas.

Donc, on vient avec toute notre hargne et notre bonne humeur ! Pendant la partie d’Escape Game, on donne tout ! On ne lésine pas sur les détails, on fouille, on réfléchit, on trouve et surtout… on sort ! N’oublions pas l’objectif premier tout de même.

Et après ? Que vous sortiez à temps, ou non, dans tous les cas, vous ne voudrez pas en rester là (parole de game master). Vous aurez charbonné pendant 1 heure, et vous n’aurez qu’une envie : faire décanter tout ça ! Mais avant de foncer à la case “dodo”, prévoyez une bonne case “AFTER ESCAPE”.

A vous d’en faire ce que vous voulez ! Attendez, vous venez quand même de relever une mission ultra importante, alors faut fêter ça ! En équipe ! On se la joue collectif, jusqu’au bout. Et… n’oubliez pas, il y a un membre très important dans cette équipe : “Modération”. Invitez-le à l’After Escape, pas avant, surtout pas avant…

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les origines de l’Escape Game, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet 🙂